Ça y est : vous savourez enfin votre liberté de travailleur freelance. Un enthousiasme qui vire rapidement au casse-tête au moment de prospecter : comment se démarquer de la concurrence ? La solution est pourtant au bout de votre souris : Internet. Voici quelques astuces pour lancer ou relancer votre activité sur le web.

Prenez conscience des obstacles

Derrière les joies d’une indépendance nouvelle se cache pourtant des difficultés multiples. Le freelance doit notamment :

  • gagner en crédibilité, en valorisant ses compétences ;
  • stabiliser ses revenus, en fidélisant sa clientèle ;
  • gérer sa solitude, sans procrastiner ni se démotiver.

Créez votre page web

Un site web professionnel est un excellent moyen de faire connaître votre entreprise. Voyez-le comme la vitrine d’un magasin : il doit refléter l’essence de votre activité. Misez sur une approche orientée client : mentionnez clairement les services proposés au lieu d’exhiber votre CV détaillé !
Enfin, concevez un site dynamique. Publiez régulièrement du contenu pertinent qui témoignera de votre expertise : vous serez par ailleurs plus apprécié des moteurs de recherche !

Travaillez votre SEO

Pour gagner en notoriété, rien de tel que d’apparaître dans les premiers résultats de Google. L’approche SEO (Search Engine Optimization) sera votre alliée : elle augmente le trafic organique de votre site et améliore votre positionnement sur les moteurs de recherche.
Commencez par optimiser votre contenu. Pour ce faire, mettez-vous dans la peau de votre client : quelles requêtes saisira-t-il dans la barre de recherche ? Travaillez ensuite autour de ces mots-clés pour construire vos publications.
Envisagez également une stratégie de netlinking. En bénéficiant de backlinks – ou rétroliens – pointant vers votre site, vous dopez votre trafic naturel. Conseil : pour renforcer votre indice de confiance auprès des moteurs, ciblez des sites abordant des thématiques liées à votre activité de freelance.

Tentez l’expérience Google Adwords

Le SEO est comme un jardin : il faut du travail et de la patience avant d’en récolter les fruits. Pour trouver ses premiers clients, Google Adwords s’avère pertinent.
Le principe est simple : vous achetez des mots-clés propres à votre activité pour figurer comme lien commercial dans les résultats de Google – en haut ou sur le côté droit de la page.
Point positif, vous payez uniquement si l’internaute clique sur votre annonce. Par contre, cette technique est exigeante : gestion du coût par clic, mots-clés bien ciblés… Attention, la qualité du contenu reste primordiale : investir plus ne suffit pas toujours à dépasser ses concurrents ! Une approche coûteuse, mais bénéfique à court terme pour lancer son activité.

Exploitez les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux constituent l’arme insoupçonnée du travailleur freelance souhaitant dénicher de nouveaux clients et tisser avec eux un lien privilégié.
La plateforme LinkedIn arrive en tête des réseaux professionnels. En soignant votre profil, vous trouverez très certainement de nouveaux partenaires.
Souvent réduit à la sphère privée, Facebook permet pourtant d’asseoir une stratégie marketing : storytelling, promotions de produits… Pensez également aux groupes pour échanger avec d’autres travailleurs freelance.
Chez Twitter, le hashtag règne en maître : faites-en une force et attirez des followers en communiquant sur des mots-clés judicieux !
Ne négligez pas Youtube : une vidéo est parfois plus percutante qu’un texte. Ouvrez votre chaîne et animez-la via des tutoriels par exemple.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici