Suite à la crise sanitaire touchant notamment les secteurs professionnels, la France se voit reconstruire de manière croissante, l’écosystème de ses entreprises. Les opportunités s’ouvrent sur le territoire français, en laissant une vaste possibilité en matière d’entreprenariat. En dehors de la capitale, il existe d’autres métropoles françaises idéales pour entreprendre.

L’entrepreneuriat 

L’entrepreneuriat se définit comme l’action d’entreprendre ou de mener à bien un projet. Dans le sens des affaires, entreprendre signifie créer une activité économique pour atteindre un objectif, en vue de devenir chef d’entreprise. La personne qui entreprend est appelé entrepreneur ou porteur de projet et est destiné à tout le monde. En effet, chaque personne a la possibilité d’entreprendre.

Les villes optimales pour entreprendre

Lyon

La métropole lyonnaise se lie à un écosystème économique très favorable à l’insertion de nouvelles entreprises. En 2016, le magazine « l’Expansion » a élu la métropole comme la Meilleure Ville Française Pour Entreprendre. Ses multitudes espaces de co-working ou d’incubateur comme vienne-initiatives.org justifient ce pouvoir qui ne cesse de grandir au fil des années. Des programmes tels que « Grand Lyon, l’esprit d’entreprise » travaillent également avec certains centres de formation locaux dans le but de renforcer les nouvelles générations d’entrepreneurs. Afin de booster les plus créatifs à la création d’entreprise, la ville a également mis en place de nombreux concours comme Big Booster ou Lyon Start Up afin de récompenser l’innovation.

Toulouse

Toulouse, aussi appelé la Ville Rose, se place en deuxième position parmi les meilleurs villes où entreprendre. Bénéficiant d’un dynamisme fort, la ville se tient juste derrière Paris en nombre de start-ups créées. Grâce au soutien de l’incubateur de la Région « Entreprendre Midi Pyrénées », la ville rose a pu fournir une performance débouchant sur un écosystème très dense. Il est plus facile d’y entreprendre car on y trouve plusieurs équipes dédiés au/à :

  • Financement ;
  • Développement local ou international ;
  • L’innovation.

Il est également à noter qu’en 2012, Toulouse fut lauréate du prix « Terre d’entrepreneurs », ce qui assure le rendement et la production de l’entrepreneuriat à ses lieux.

Lille

La région des Hauts-de-France est connue pour sa localisation favorable au commerce. Ouverte sur l’Europe, la ville de Lille se situe dans un carrefour économique et se rapproche de 3 capitales : Paris, Londres, Bruxelles et ce, par voies aériennes et ferroviaires  performantes. Ces capitales sont joignables rapidement puisqu’elles sont accessibles à moins d’une heure et demie de route, ce qui représente un atout de communication et économique non négligeable. Son dynamisme entrepreneurial s’explique par le fait que la ville est le premier bassin de consommation le plus riche de l’Europe, avec plus de 78millions de consommateurs et 1.500milliards d’euros de pouvoir d’achat dans un rayon de 300km. De nombreux atouts économiques sont à prendre en compte, dont notamment dans les secteurs automobile, de transports et de logistique.

Article précédentBurn out au travail : les meilleurs conseils pour l’éviter
Article suivantTop 10 des métiers pour lancer son auto-entreprise

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici