Il existe aujourd’hui de nouveaux genres de terroristes qui se servent des faiblesses informatiques des entreprises pour les nuire. En effet, les attaques et les piratages se sont multipliés depuis maintenant quelques années. Il est donc indispensable de se protéger, car il n’y a pas mieux que la prévention. Plusieurs solutions existent justement à cet effet.

Sensibiliser et former les collaborateurs

Actuellement, toutes les tailles d’entreprises (de la PME à la multinationale) utilisent du matériel informatique, ne serait-ce que deux ou trois ordinateurs. Dans la plupart des cas, une grande partie de leurs données y sont stockées. Par ailleurs, avec l’importante vague de digitalisation, user d’outils numériques dans les processus internes devient courant chez les organisations. C’est justement ce qu’exploitent certaines personnes malintentionnées. Les ransomwares ou rançongiciels sont des programmes introduits en douce au niveau d’un réseau précis pour ensuite en crypter tous les fichiers qui y sont présents. Ces derniers seront alors complètement inaccessibles à condition de payer une certaine somme d’argent. La plupart du temps, ces logiciels malicieux sont dissimulés dans des pièces jointes envoyées par e-mail et passent sous le nez de la sécurité du système informatique. Le message incite souvent à cliquer sur un lien ou à télécharger un document. C’est comme cela que le problème se propagera sur l’ensemble des machines qui sont connectées entre elles.

Ce fléau peut partiellement ou totalement paralyser les activités de l’entité victime. Pour éviter ce type d’attaque ou du moins pour en limiter les risques, une sensibilisation doit se faire au niveau de toutes les équipes de l’entreprise. Le but est de prévenir les erreurs humaines, car ce sont souvent les collaborateurs qui ouvrent les mails douteux ou accèdent à des sites non sécurisés. Chacun doit, en effet, faire l’effort de ne pas laisser pénétrer les menaces. Pour cela, quelques séances régulières de formation doivent être dispensées pour informer sur les risques des logiciels malveillants.

Avoir des sauvegardes de secours

La meilleure façon de protéger les données de l’entreprise contre le cryptage, c’est tout d’abord d’avoir des sauvegardes. Bon nombre d’entreprises n’ont pas encore le réflexe de sauvegarder des copies. Pourtant, les moyens prévus à cet effet ne manquent pas. On peut notamment citer les serveurs externes ou encore le Cloud. Un tel dispositif doit ensuite s’accompagner d’une stratégie méthodique de récupération des sauvegardes. Ainsi, même après un blocage par les pirates, la restauration des données devrait se faire assez rapidement sans avoir à débourser de rançons.

Malgré les précautions, il n’est pas rare qu’une attaque parvienne quand même à ses fins. Dans le cas où le paiement serait la seule issue possible, il est nécessaire de faire appel à des professionnels en la matière. En effet, il existe des experts spécialisés en solution ransomware. Leur rôle est avant tout de mener les négociations adéquates à la place de leur client pour libérer les fichiers cryptés sans avoir à payer. Leur intervention permet de faire des économies considérables et ainsi de répondre correctement à la situation de crise.

Article précédentQuelles sont les obligations juridiques lorsqu’on crée une association ?
Article suivantL’essor du secteur touristique géorgien grâce à Fujin l’entreprise immobilière de John Dodelande

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici