Dans le contexte actuel, le monde de freelance s’agrandit de jour en jour. Une étude effectuée par une équipe de freelance aux Etats-Unis a pu démontrer qu’en 2040, le travail en société sera disparu. Tout le monde va devenir des travailleurs indépendants.

En effet, le freelancing offre aux travailleurs beaucoup plus de libertés, et cela représente des impacts positifs sur leur productivité. C’est pour cette raison que la plupart des entreprises surtout celles qui se situent en Europe et en Amérique font recours aux freelancers. Toutefois, ces derniers se plaignent que les grandes entreprises tardent à régler leur facture alors que cela remet en cause l’état financier de leur entreprise. Ainsi, si vous voulez travailler dans ce secteur mais vous ne voulez pas être confronté à ce problème, voici quelques conseils :

 Vérifiez l’existence de l’entreprise

Il n’y a rien de pire que de faire face à des clients mauvais payeurs. De plus, relancer le client qui tarde à régler la facture est lassant. Et recourir à la justice prend pas mal de temps. Un client vous a contacté pour une mission donnée ? Ne vous précipitez pas à accomplir le travail. Prenez des renseignements. De ce fait, afin d’éviter qu’après l’accomplissement intégral de votre mission vous ne soyez pas payé, vous devez vérifier l’existence de l’entreprise avec qui vous contractez. Vous pouvez commencer par rechercher si cette entreprise dispose d’un site Web professionnel. Si vous le trouvez, cliquez que la rubrique « mention légale » afin de trouver ses coordonnées notamment, son numéro de SIRET, la situation de son siège social, etc.

Etablissez un devis

Si aucun contrat n’a été établi, vous devez concevoir un devis pour ensuite le faire signer par le client. Ce document est considéré comme un outil qui assure votre sécurité juridique. C’est ce devis qui lie le client à vous. Ainsi, en cas de litige, notamment une facture impayée, ce support servira comme preuve afin d’entamer une procédure contentieuse devant le tribunal. De ce fait, vous ne devez pas négliger cette étape pour votre sécurité financière.

La loi impose que le devis doit contenir :

  • La date de la conception
  • Vos coordonnées : Nom et prénoms, adresse, etc.
  • Les coordonnées du client : son nom, son adresse, etc.
  • La date du début de l’accomplissement de la mission et la durée de la prestation
  • Les frais liés l’accomplissement de la prestation (exemple : frais de déplacement, etc.)
  • La quantité de la mission et le prix unitaire
  • Le prix forfaitaire, le prix hors taxes et toutes taxes comprises
  • Les conditions et modes de paiement.

Remarques :

Le devis doit être établi avec deux exemplaires.

Mettez dans votre devis vos conditions générales de vente pour faire connaître au client son engagement.

Transmettre une facture au client

Dès que la mission est accomplie intégralement, vous devez notifier le client. Toutefois, il doit être conscient que la prestation est terminée alors c’est à ce moment-là qu’il doit faire des retours ou donner des ajustements. Si aucun retour n’a été effectué, vous pouvez lui envoyer votre facture pour qu’il puisse faire le paiement. Le paiement doit se faire dans les 30 jours suivant la réception de la facture, sauf si conditions générales de vente le stipule autrement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici