Pour avoir une campagne de recherche payante rentable il va falloir regarder de nombreux éléments. Voici huit façons d’optimiser tes campagnes PPC afin de maximiser tes revenus.

Une campagne PPC bien exécutée peut être cruciale pour les conversions et les revenus globaux d’un annonceur.

Quelle meilleure façon de trouver des clients potentiels que lorsqu’ils effectuent des recherches sur Google ou Bing et te disent exactement ce qu’ils recherchent?

Cependant, comme tu payes pour chaque clic généré par tes annonces, une campagne PPC mal gérée peut coûter plus cher (parfois beaucoup plus) que les revenus qu’elle génère.

Voici huit des éléments les plus importants (mais souvent négligés) lors de l’optimisation des campagnes PPC.

1. Rends ta page de destination pertinente

C’est l’un des aspects les plus négligés de la recherche payante.

Il est facile de se perdre dans les plates-formes de recherche payante, d’ajuster les enchères, de tester le contenu publicitaire et de canaliser toute ton énergie vers la plate-forme elle-même. Mais quelque chose d’important se produit après que l’utilisateur clique sur une annonce de cette plate-forme sur laquelle vous êtes tellement concentré: il accède à votre site Web! 

N’oublie pas que le but ultime du marketing PPC est de réaliser une vente. Une annonce PPC réussie conduit des prospects qualifiés vers une page de destination, mais ce n’est que la première moitié du gain. 

C’est alors le travail de cette page de destination de convertir ce prospect en client payant.

Vous devez optimiser vos pages de destination pour les conversions PPC en alignant le message de vos annonces sur le message de votre page de destination. Le maintien de la cohérence entre vos mots clés, votre contenu publicitaire et vos pages de destination devrait améliorer vos taux de clics et de conversion tout en abaissant votre CPC. 

Idéalement, tu vas gagner plus d’argent tout en maximisant ton budget. Répété les points de copie dans ton annonce sur ta page de destination.

Puisque tu sais que tes clients sont intéressés par ton offre et ton message dans ton annonce, tu peux augmenter les conversions en présentant le même message et le même CTA sur ta page de destination. En suivant cette règle de base, tu pourras créer des publicités plus convaincantes qui aideront tes clients à comprendre ta valeur et à générer plus de conversions.

2. Optimise les mots clés à exclure

L’un des outils les plus puissants à ta disposition pour garantir l’intégrité de tes campagnes Google Ads et Microsoft Ads consiste à utiliser des mots clés à exclure.

Les deux plates-formes te permettent de spécifier les mots clés qui ne conviennent pas à tes produits ou services.

En indiquant à Google ce que ton produit n’est pas, tu empêches la diffusion de tes annonces lors de recherches par mots clés qui ne correspondent pas aux clients que tu souhaites. Par exemple, supposons que vous soyez une société de gestion d’appartements qui possède plusieurs complexes d’appartements étudiants hors campus.

Pour vous assurer qu’ils ne reçoivent que du trafic qualifié, tu peux exclure des termes tels que “famille” ainsi que “pas cher” et d’autres qualificatifs pour annuler le trafic des internautes qui ne font pas partie de ton groupe démographique.

Il est tout aussi important de dire à Google quels sont vos produits et services, non pas autant que de leur dire ce que vous êtes. Des mots clés à exclure peuvent être ajoutés au niveau de la campagne, mais tu peux également affiner en ajoutant des mots clés uniques à des groupes d’annonces spécifiques.

3. Utilise les bons types de correspondance de mots clés

La publicité PPC est un canal de marketing d’attribution directe et Google Ads s’appuie sur l’intention de l’utilisateur via des mots clés. Chaque fois que quelqu’un tape une requête de recherche dans Google, les annonces sont affichées en fonction de la pertinence du système d’enchères qui considère le terme de recherche et affiche une annonce en conséquence.

Les mots-clés que vous utilisez et le type de modificateurs que tu utilises pour ces mots dans votre campagne PPC sont importants à comprendre.

Il existe quatre types de correspondances de mots clés, ce qui signifie quatre façons possibles de «dire» à Google et à Bing de gérer les mots clés.

Large: il s’agit du réseau le plus large que tu puisses lancer et correspondra aux recherches avec tous les mots dans n’importe quel ordre (y compris les synonymes) qui incluent le mot-clé cible.

Requête large modifiée: ce type de correspondance est le deuxième réseau le plus large que tu puisses lancer. Contrairement à la requête large, qui peut permettre à ton annonce d’être diffusée pour n’importe quel mot clé dans l’expression sur laquelle tu enchérisses, la requête large modifiée indique à Google “que tous ces termes doivent figurer dans la requête de recherche, dans n’importe quel ordre ou emplacement”.

Expression exacte: ce modificateur ne diffusera ton annonce que lorsque les internautes utilisent l’expression exacte que tu spécifies. La requête doit contenir tous les mots-clés que tu notes, dans l’ordre exact dans lequel tu les entres.

Correspondance exacte: ce modificateur de mot-clé est similaire à l’expression exacte; traditionnellement, tes annonces ne seront diffusées qu’avec la requête de recherche exacte que tu as saisie, mais Google a quelque peu assoupli cela en diffusant ton annonce pour des choses telles que des fautes d’orthographe, des versions plurielles d’un mot ou en déduisant des mots-clés interchangeables à ce que tu as spécifié.

Chaque type de correspondance est un compromis entre les impressions, la pertinence et le coût.

Si tu souhaites obtenir le plus grand nombre d’impressions, la requête large réalise cela, généralement pour le CPC le plus bas. Mais cela peut aussi signifier que tu es associé à un tas de recherches non pertinentes et te coûtera de l’argent.

D’autre part, la correspondance exacte aura le plus faible nombre d’impressions, mais une pertinence et un taux de clics plus élevés. Le compromis est qu’il est généralement plus cher.

4. Modifier le type de correspondance des mots clés au fil du temps

Lors du lancement d’une toute nouvelle campagne Google ou Microsoft Ads, je commence généralement avec plusieurs groupes d’annonces qui ont des thèmes forts de mots clés similaires.

Je commence souvent par utiliser des types de correspondance Large, car ils offrent un bon niveau de contrôle pour me qualifier lorsque mes annonces sont diffusées, mais aussi suffisamment d’opportunités pour que les annonces soient diffusées afin que je puisse collecter des données.

Au fil du temps, le focus a tendance à devenir davantage un mélange de mots larges, de phrases et de correspondance exacte lorsque les données commencent à montrer ce qui est réellement converti. Les requêtes de recherche gagnantes peuvent être «mises à niveau» vers Exact ou Expression, tandis que mon Modified Broad continue d’être ce réseau plus large qui m’aide à trouver de nouvelles choses sur lesquelles enchérir.

5. Remplissez tout le contenu publicitaire disponible

Depuis leur sortie en juillet 2016, les annonces textuelles étendues (ETA) ont eu un impact considérable sur le monde de Google Ads.

En offrant un espace supplémentaire pour le contenu pertinent, les ETA fournissent aux gestionnaires PPC un excellent moyen de raconter une histoire sur un produit ou un service. Si tu souhaites que tes annonces soient plus performantes, assures-toi de remplir tous les champs d’informations disponibles comme cela:

URL finale: fait de cette page une page de destination très pertinente.

Titre 1: Inclue des éléments tels que le thème des mots clés que l’utilisateur a saisi, le nom de votre marque ou la proposition de valeur principale dans ce champ.

Titre 2: Inclue ici une proposition de valeur à l’appui ou utilise cette zone pour établir le contexte de la description.

Titre 3: Celui-ci ne s’affiche pas aussi souvent, mais cela vaut toujours la peine d’inclure un CTA ou une proposition de valeur solide.

Chemin 1: les champs Chemin ne sont pas la «vraie» URL, mais ce sont des insertions conviviales pour démontrer leur pertinence pour le visiteurs. C’est un bon endroit pour noter la catégorie de premier niveau, le nom de la marque ou la catégorie de mots clés liés au groupe d’annonces (c’est-à-dire ce que l’utilisateur a recherché)

Chemin 2: essai d’inclure des informations supplémentaires et précises dans ce champ pour fournir un contexte supplémentaire au chercheur.

Lignes de description 1 et 2: Il s’agit de la section la plus longue de la copie qui relie les besoins du chercheur à la solution de tes produits ou services. Essaie de rendre cela aussi pertinent que possible pour ce que l’utilisateur a recherché au lieu de simplement laisser des informations générales sur ta marque ou ton service. N’oublie pas que le chercheur te dit ce dont il a besoin, et c’est ton devoir d’y répondre!

Google a également ajouté l’option pour les annonces responsives du Réseau de Recherche (RSA).

Dans RSA, tu donnes essentiellement à Google une liste d’options de titre, une liste d’options de description, et Google testera des combinaisons de celles-ci ensemble pour trouver le meilleur résultat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici