Le financement participatif est un mode d’investissement qui a connu un essor considérable. Cette pratique permet à un grand nombre de personnes physiques ou morales de contribuer à l’élaboration d’un projet. Tous les domaines d’activité peuvent être concernés par ce mode de financement qui se présente sous plusieurs formes. Contrairement aux placements bancaires, cette méthode de collecte de fonds peut être réalisée librement par un particulier ou une entreprise. En effet, il n’y a aucune contrainte que ce soit en matière de somme ou autres.

Le financement participatif dans la promotion immobilière

Le financement participatif connaît une forte évolution. En effet, si au départ le don ou crowdgiving était la seule possibilité, dernièrement d’autres formes sont apparues. Mise à part la participation sans contrepartie il y également celle avec récompense. Des plateformes spécialisées proposent même des prêts ou crowdlending.

Actuellement, les investisseurs ont la possibilité d’investir dans l’immobilière par le biais d’un crowdfunding. Cette dernière forme de financement qui concerne exclusivement l’immobilier est en croissance impressionnante depuis son apparition. Le mode de fonctionnement est simple, un promoteur avance de façon précise et détaillée un projet immobilier sur une plateforme dédiée. Les futurs investisseurs choisissent le projet qu’ils souhaitent soutenir et dans lequel ils investiront. Une bonne compréhension et connaissance du projet s’imposent donc aux internautes intéressés par le projet.

Cela leur permet de bien connaître l’intérêt de l’investissement ainsi que ses limites. À noter que ceux qui vont participer au financement du programme ne deviendront ni propriétaires ni copropriétaires du bien. Ils recevront seulement une part des loyers en guise de rémunération de leur contribution.

Dans un financement participatif immobilier, un investisseur peut investir dans un ou plusieurs biens. Cette dernière option est même recommandée puisque cela garantit une bonne rentabilité. Cependant, avant de se lancer, il est primordial de savoir répartir et diversifier son investissement. Mais quel que soit le nombre de programmes qu’il soutient, il sera toujours rémunéré par le loyer. Plus précisément, ce type d’investissement ne s’apparente donc pas à une gestion entrepreneuriale mais patrimoniale.

Pourquoi investir dans le crowdfunding immobilier ?

Bien que cette nouvelle forme de crowdfunding soit encore jeune, il est prouvé qu’elle présente déjà de nombreux avantages. Auparavant, les professionnels fortunés ont été les plus sollicités à investir dans un immobilier. Toutefois, grâce à cette méthode, tout le monde peut participer au financement du même projet. C’est donc une bonne alternative pour ceux qui souhaitent réaliser des placements immobiliers. Il s’agit d’un financement souple et aussi rentable étant donné que les rendements annuels sont généralement de 8 % à 12 %.

Comme tous les autres financements participatifs, il n’y a pas de somme exigée puisqu’il y aura plusieurs participants. Par ailleurs, le capital investi ne sera pas bloqué longtemps puisque le financement est souvent considéré comme à court terme. C’est-à-dire que la durée moyenne de l’investissement est de 1 an et demi à 2 ans.

Et comme c’est totalement dématérialisé, aucune contrainte n’est imposée aux investisseurs. En effet, ces derniers n’auront pas à participer à la gestion des travaux liés au projet. En d’autres termes, les investisseurs achètent des créances et non un bien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici