Ouvrir un restaurant n’est pas du tout facile. Cependant, sachez qu’il est possible d’ouvrir un restaurant sans diplôme. Néanmoins, il y a quelques conditions qu’il faut prendre en considération si vous voulez ouvrir un restaurant sans diplôme. Pour ouvrir un restaurant sans diplôme, il est important de suivre quelques formations obligatoires, mais aussi de reconnaitre la fiscalité pour l’ouverture d’un restaurant.

La possibilité d’ouvrir un restaurant sans diplôme

Ouvrir un restaurant sans diplôme ne pose pas du tout de problème. Justement, beaucoup de personnes ouvrent actuellement des restaurants sans avoir les diplômes adéquats pour ce faire. Ces personnes n’ont même pas pour la plupart suivi des formations en restauration en vue de l’obtention d’attestation dans le domaine. Mais comment c’est possible ? La législation française n’exige pas de diplôme spécifique pour les employés en matière de restauration. Il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme pour accéder au métier de restaurateur. Vous n’êtes dans ce cas pas obligé d’avoir un diplôme ou une attestation pour ouvrir un restaurant. Ce n’est pas une condition à remplir pour créer une entreprise. Cette ouverture de restaurant est surtout possible selon le type de restaurant à ouvrir. Par exemple un fastfood ou une sandwicherie. L’ouverture d’un restaurant sans diplôme est intéressante pour les jeunes cherchant leur première expérience professionnelle ou voulant un complément financier pour continuer leurs études.

Le suivi obligatoire de formation pour ouvrir un restaurant sans diplôme

Bien qu’il ne soit pas nécessaire d’avoir un diplôme pour ouvrir un restaurant, il y a tout de même quelques formations obligatoires à suivre par les restaurateurs. Dans un premier temps, il y a la formation en matière d’hygiène alimentaire. Cette formation est obligatoire depuis le 1er octobre 2012 sauf si vous avez un diplôme dans le domaine ou une expérience de 3 ans en tant qu’exploitant. Un membre de la restauration doit avoir été formé aux normes d’hygiène. Il faut suivre la formation pour des raisons de sécurité. Dans un second temps, il y a la formation pour obtenir une licence restaurant et un permis d’exploitation. Ce genre de formation est obligatoire pour ouvrir un restaurant sans diplôme surtout si vous voulez vendre par exemple des boissons alcoolisées. Elle a pour objectif de sensibiliser l’exploitant sur les enjeux de la santé publique liés à la restauration. Une telle formation est payante. Elle dure une journée pour la remise à niveau d’un entrepreneur ayant déjà exploité sa licence restaurant depuis 10 ans. Elle dure deux jours et demi pour les personnes qui viennent d’ouvrir un restaurant.

La reconnaissance de la fiscalité en vue d’ouvrir un restaurant sans diplôme

Si vous voulez ouvrir un restaurant sans avoir le diplôme qu’il faut, il est au moins nécessaire de reconnaitre la fiscalité de votre établissement. En effet, les restaurants sont soumis à différents impôts et taxes. Ces derniers vont varier en fonction du chiffre d’affaires du restaurant, mais aussi en fonction du statut juridique de l’entreprise. On dispose les impôts sur le revenu ou les impôts sur les sociétés. On dispose les taxes diverses comme la cotisation foncière des entreprises, la taxe sur les activités commerciales saisonnières, la taxe d’apprentissage, etc. Il faut connaitre ces points pour réussir à ouvrir un restaurant sans diplôme.

Article précédentLes tendances marquantes de l’impression 3D ou fabrication additive
Article suivantChoisir une banque pro

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici