La création d’entreprise s’accompagne de nombreuses démarches et l’ouverture d’un compte pro en fait partie. Même si certaines micro-entreprises ne sont pas soumises à cette obligation, le fait de disposer d’un compte bancaire propre à son entreprise permet de séparer son argent personnel à celui lié à son activité. Encore faut-il savoir comment choisir une banque pro : services, produits, tarifs, IBAN, on vous dit tout.

Choisir une banque pro : une banque traditionnelle ou en ligne ?

Avec le succès d’internet, il existe aujourd’hui plusieurs solutions pour ouvrir un compte bancaire professionnel :

  • Les banques traditionnelles,
  • Les banques en ligne,
  • Les néobanques.

Ces dernières se présentent comme une alternative intéressante pour faire des économies tout en profitant des services digitaux à la hauteur de toutes les attentes.

L’un des atouts des néobanques réside dans le fait qu’elles n’imposent pas de conditions trop contraignantes par rapport aux banques classiques et certaines banques en ligne. Il suffit de créer un compte en ligne en renseignant son identité et son domicile et le tour est joué.

Compte tenu de la diversité des offres sur le marché, choisir une banque professionnelle ne s’improvise pas. Il est recommandé de comparer les banques en prenant en compte un certain nombre de critères.

Quels sont les critères à privilégier pour choisir une banque professionnelle ?

Que vous optiez pour une banque traditionnelle, une banque en ligne ou une néobanque, vous devez vérifier plusieurs éléments :

Les services proposés

Chaque établissement bancaire ne propose pas forcément les mêmes services. Avant de vous engager, prenez le temps de dresser une liste des services qui vous seront utiles. Parmi ces derniers, les plus courants sont :

  • Les moyens de paiement: chéquier, carte bancaire, etc. N’oubliez pas de vérifier les conditions et les frais associés.
  • Les frais de tenue et de gestion de compte: ils sont fixés et facturés de façon périodique selon les banques (mensuelle, trimestrielle).
  • Les commissions de mouvement: ces frais correspondent au montant des mouvements débiteurs du compte pro.
  • Les CMI (commissions multilatérales d’interchange): ces frais s’appliquent uniquement en cas d’usage d’un TPE (terminal de paiement électronique) via carte bancaire.
  • Les conditions de découvert bancaire: la négociation du montant du découvert autorisé est gratuite, attention toutefois aux frais y afférents (commission d’intervention, agios).

Les produits financiers proposés

Pour choisir une banque pro, vous devez également tenir compte de vos attentes en matière de produits bancaires. Ces derniers sont souvent similaires dans la plupart des banques, mais les frais y afférents et les conditions peuvent faire la différence. N’hésitez donc pas à vérifier les taux d’intérêt, le plafonnement des livrets ou encore les modalités d’épargne.

Souhaitez-vous obtenir un financement pour mettre en place votre projet ? Avez-vous besoin de services supplémentaires ? Posez-vous les bonnes questions pour lister les produits bancaires dont vous aurez besoin pour mener à bien votre activité :

  • Crédits,
  • Assurances,
  • Placements boursiers…

Les tarifs bancaires

L’une des principales raisons qui poussent un client à changer de banque réside dans les frais bancaires souvent exorbitants. Ces derniers diffèrent d’un établissement à l’autre et les écarts peuvent être importants. C’est pourquoi il est primordial de comparer les grilles tarifaires proposées sur le marché, sachant que les néobanques sont plus avantageuses pour ouvrir un compte pro.

Parmi les paramètres à vérifier :

  • Les frais de tenue de compte : gratuits chez certaines banques en ligne et néobanques
  • La gamme de carte bancaire : classique, prémium, prestige…
  • Les commissions en cas de mouvement débiteur
  • Les chèques : un chéquier est en moyenne facturé à 10€ par an
  • Le prix du package
  • L’accès aux outils en ligne : il est payant chez certaines banques traditionnelles, contrairement aux néobanques qui le proposent entièrement gratuitement.

Si vous avez des doutes, n’hésitez pas consulter ce lien pour savoir quelle banque choisir pour ouvrir un compte bancaire professionnel en ligne.

L’IBAN : à ne pas négliger

Beaucoup d’entrepreneurs font l’erreur d’oublier de vérifier la délivrance d’un IBAN français lors de l’ouverture d’un compte pro. Et oui, certaines plateformes ne proposent que des IBAN de leur pays, ce qui n’est pas toujours intéressant pour une entreprise basée en France.

L’IBAN est un numéro international de compte bancaire standardisé qui sert à numéroter les comptes bancaires. Il est utile pour faciliter les virements sous le format SEPA. Un compte pro doté d’un IBAN français vous permet de faciliter vos démarches comptables, fiscales et administratives.

Cette norme est également intéressante pour les opérations bancaires transfrontalières. En effet, elle permet de simplifier la gestion des flux financiers sortants et entrants tout en aidant vos clients et fournisseurs à retrouver facilement votre entreprise.

Parmi les néobanques qui offrent un compte pro avec un IBAN en français figurent Qonto et Anytime.

Comme nous venons de le voir, il y a beaucoup de paramètres à considérer avant de choisir une banque pro. Si vous optez pour une banque traditionnelle, privilégiez la proximité de l’agence avec votre entreprise. En revanche, si vous vous tournez vers une néobanque, assurez-vous que celle-ci est facilement joignable par téléphone ou via un formulaire de contact en ligne.

Article précédentOuvrir un restaurant sans diplôme, c’est possible
Article suivantQu’est-ce qu’un plan de marchéage ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici