Comment créer une entreprise en ligne ?

Photo of author
Written By Jul

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur pulvinar ligula augue quis venenatis. 

epuis plus de 10 ans maintenant, de nouveaux services juridiques se sont développées en ligne pour faciliter la création d’entreprise, aux côté des centres de formalités des entreprises (CFE) et des greffes des tribunaux de commerce.

Quelles sont les étapes pour créer une entreprise en ligne ?

Sachez que l’intégralité des étapes de création d’entreprise peuvent être réaliser sur internet, c’est le cas de :

  • La rédaction des statuts : Vous pouvez trouver des modèles gratuit sur le web ou passer par une legaltech.
  • Le dépôt du capital social : Plusieurs acteurs spécialisés dans les comptes professionnels ont développé des solutions pour déposer les fonds en ligne. C’est notamment le cas de Qonto, Shine, Finom, Anytime, Manager One, Blank …
  • La publication de l’annonce légale : Vous pouvez aller directement sur le site d’un journal habilité ou utiliser l’un des nombreux sites d’aide à la rédaction de l’avis de parution.
  • L’immatriculation de l’entreprise : Vous pouvez directement vous rendre sur le site infogreffe.fr pour déposer l’intégralité des documents nécessaires à la création de votre structure entrepreneuriale.

Quelles sont les meilleures plateformes juridiques en ligne ?

Captain Contrat

Plus de 10 000 entreprises ont déjà fait confiance à Captain Contrat. Alors, n’hésitez pas à profiter de ses services pour votre projet de création. De fait, c’est l’assurance de monter votre entreprise en quelques minutes et d’obtenir votre extrait Kbis en 48 heures. Grâce à un réseau de plus de 100 avocats partenaires triés sur le volet, la legaltech est en mesure de vous offrir un accompagnement de qualité. D’autant que vous pouvez compter sur une prestation qui répond à vos besoins et vos attentes. Quant à son offre, vous avez le choix entre 3 formules :

  • Formule Basique (0 € + frais administratifs)
  • Offre Sécurité (129 € HT + frais administratifs)
  • Pack Sérénité (289 € HT + frais administratifs)

Par ailleurs, Captain Contrat vous permet d’accéder à des fiches juridiques très instructives sur son blog. Bien sûr, la plateforme fournit également d’autres services aux entreprises : assistance juridique, modification d’un élément des statuts… Cerise sur le gâteau, elle propose l’option « satisfait ou remboursé ».

Contract Factory

Pour créer une entreprise en ligne, vous avez aussi tout à fait la possibilité de choisir Contract Factory pour vous accompagner dans vos démarches. Simplicité, rapidité et efficacité, tels sont d’ailleurs les mots d’ordre de ce prestataire juridique en ligne. Ce dernier vous permet ainsi de bénéficier des conseils d’un avocat attentif qui vous promet des documents juridiques à jour et personnalisés. Pour ce qui est de l’offre tarifaire, vous avez 3 formules au choix :

  • Kit (0 € + frais administratifs)
  • Sérénité (99 € + frais administratifs)
  • Premium (198,55 € + frais administratifs)

Outre son service de création d’entreprise en ligne, Contract Factory vous offre également son aide pour d’autres démarches. À l’instar de toute modification des statuts, la rédaction d’un contrat professionnel, l’embauche d’un salarié et bien plus encore.

Agence Juridique

Agence Juridique est l’une des plateformes juridiques en ligne les plus appréciées par les créateurs d’entreprise. Son principal atout réside dans sa tarification abordable et la qualité de son service :

  • Dossier « prêt à être déposé » (offre gratuite, frais administratifs non inclus)
  • Kbis en main (99 € HT, frais administratifs non inclus)
  • Kbis en main + Business plan (299 € HT, frais administratifs non inclus)

La legaltech prend en tout cas en compte divers statuts juridiques : SASU, SAS, SARL, EURL, SCI et microentreprise. Qui plus est, elle présente l’option « satisfait ou remboursé ». Il va sans dire en outre qu’elle ne se limite pas à l’accompagnement à la création. De fait, elle peut également intervenir dans d’autres démarches administratives comme le transfert de siège social, la mise en sommeil voire la dissolution d’une entreprise.

Laisser un commentaire