À quelle assurance faut-il souscrire pour une entreprise individuelle ?

Photo of author
Written By Jul

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur pulvinar ligula augue quis venenatis. 

Une entreprise individuelle est une entreprise dirigée par une personne en son nom personnel. Autrement dit, l’entreprise appartient à une personne physique qui est à la fois le dirigeant et l’employé. Pour assurer la pérennité et la protection de votre entreprise individuelle, il est indispensable de souscrire à des assurances qui conviennent à vos attentes et aux besoins de votre entreprise. Alors étant un entrepreneur individuel, quelles sont les assurances auxquelles vous devez souscrire pour sécuriser votre activité ?

Qu’est-ce qu’une assurance entreprise individuelle ?

L’entreprise individuelle est très souvent créée et gérée par des personnes exerçant des professions libérales. Bien que ce statut présente certains avantages, les entrepreneurs individuels sont exposés à de nombreux risques puisqu’ils sont considérés comme seul responsable des actes professionnels. En cas de litiges ou de problèmes, ces derniers peuvent faire face à deux lourdes dépenses qui peuvent parfois empiéter sur leurs biens personnels. Les entreprises individuelles doivent donc souscrire à une assurance entreprise individuelle. Cette dernière a pour but de couvrir les dépenses liées aux dommages occasionnés par leurs services, mais aussi à tous les risques liés à leur statut. Le tarif d’une assurance d’entreprise individuelle est calculé à partir de plusieurs paramètres que sont :

– Le chiffre d’affaires de l’entreprise qui est appelé à croître au même titre que l’activité de l’entreprise

– Le type d’activité effectué par l’entreprise, car certaines activités présentent plus de risques et demandent donc plus de garanties

– Les garanties ou autres options auxquelles l’entrepreneur aura souscrit : responsabilité civile, assurance multirisque, protection juridique…

Que faut-il savoir sur l’assurance Responsabilité Civile Professionnelle ?

L’assurance Responsabilité Civile Professionnelle ou RC Pro encore est une première forme de protection contre les préjudices causés par votre activité pendant l’exécution des travaux et même après la livraison. Bien qu’elle soit facultative, il est fortement recommandé de souscrire à cette assurance, et ce dès la création de votre entreprise afin de pouvoir prendre en charge les accidents dans vos locaux, les dommages générés par vos produits et le dédommagement des clients. Il est clair que l’assurance RC Pro permettra de réduire considérablement les dépenses liées à un sinistre. En outre, vous trouverez facilement une souscription mensuelle qui convient à votre budget et vos attentes en vous rapprochant d’assurances spécialisées. Pour plus de protection, l’assurance multirisque professionnelle est recommandée afin de couvrir tous les biens et les responsabilités de l’entreprise individuelle.

Prendre connaissance des assurances professionnelles propres à votre secteur d’activité

Il existe des types d’assurances obligatoires ou facultatives et propres à votre secteur d’activité. Il est donc indispensable de prendre connaissance des différents risques reliés à votre métier et à cet effet de trouver des assurances adaptées. Par exemple dans le domaine de la construction, de l’habitat ou des travaux publics, l’assurance de responsabilité civile décennale est obligatoire. Dans le secteur du transport des marchandises, vous retrouverez une garantie pour les pertes de marchandises sous température régulée, etc. À cet effet, rapprochez-vous auprès de la Chambre des métiers, de vos collègues ayant plus d’expérience ou d’assurances spécialisées pour vous faire une idée des assurances à laquelle vous devez souscrire ou bien à des sites de comparatif tel que comparatif-assurance.net afin de vous faire une idée plus précise.

Quelles sont les autres assurances auxquelles une entreprise individuelle peut souscrire ?

En dehors des assurances propres à l’activité mentionnées ci-dessus, il existe d’autres des risques auxquels une entreprise individuelle est exposée. En premier lieu, une entreprise individuelle n’a malheureusement pas droit à une assurance chômage. Vous pouvez donc souscrire à une assurance chômage dirigeant pour couvrir vos charges en cas de cessation d’activité. En plus de l’assurance chômage dirigeant, une complémentaire santé entreprise vous sera d’une grande aide si votre incapacité à travailler survient après un accident de travail en tout genre ou une maladie.

Deuxièmement, si votre métier vous expose très souvent à des problèmes d’ordre juridiques, la protection juridique professionnelle est faite pour vous. Elle prendra en charge tous les frais liés à une procédure juridique. Si vous disposez d’un véhicule de fonction, de locaux, ils devront être obligatoirement assurés afin de couvrir les charges engendrées (suite à la destruction, perte, vol, vandalisme, incident, accident, incendie… de vos biens) et celles liées à leur remplacement. Si votre maison constitue votre local, il faudra renforcer votre assurance habitation standard ou informer votre propriétaire. Suite à un sinistre, l’entreprise peut faire face à une baisse importante du chiffre d’affaires. Dans ce cas l’assurance perte d’exploitation permettra de prendre en charge les frais généraux permanents et même supplémentaires provoqués par le sinistre ainsi qu’une compensation de la perte financière de l’entreprise.

Laisser un commentaire