L’intelligence artificielle (IA) a un impact considérable sur le commerce de détail car les robots participent désormais aux vérifications des stocks et à la surveillance lorsque les sols sont sales. A titre d’exemple, les supermarchés ont souvent du mal à faire face aux problèmes de main-d’œuvre. En revanche, les robots les aident à gérer les modèles de trafic des consommateurs et à faire le suivi des étiquettes de prix. Les robots fournissent également des informations décisionnelles sur les comportements d’achat des consommateurs et les réactions de la foule.

L’IA pour aider les clients souffrant d’allergies alimentaires

Spoon Guru propose une application mobile qui utilise l’IA pour aider les personnes allergiques à localiser les produits dans un magasin contenant des ingrédients compatibles avec leurs besoins. L’application scanne les étiquettes numériques, utilise des balises et s’intègre aux kiosques de magasin. En scannant un code à barres, les acheteurs peuvent savoir quels aliments sont sans danger pour eux. Par exemple, si les produits sont sans noix ou sans gluten.

Spoon Guru est disponible dans les supermarchés Tesco au Royaume-Uni et la société est en discussion pour étendre l’outil aux supermarchés américains. La plate-forme permet aux clients de Tesco de trouver avec précision tous les produits et toutes les recettes de leur assortiment qui répondent à leurs besoins diététiques. En plus des fonctionnalités d’analyse utilisées dans les magasins physiques, Spoon Guru intègre également des filtres d’attributs sur des sites en ligne.

Un robot dirige les clients dans la bonne direction

Les robots numériques existent dans les aéroports, les centres commerciaux et les gares depuis des années, mais des entreprises telles que Hease Robotics les rendent un peu plus mobiles. La société a déclaré que les robots mobiles apporteraient 20 fois plus d’interactions qu’un robot fixe. Hease Robotics produit 20 robots par mois. La société a déployé leur premiers robots dans des points de vente au détail tels que le Danemark, la France et l’Allemagne. En France, vous pouvez trouver le robot en question dans l’hypermarché E.Leclerc. La société envisage d’étendre ses robots aux États-Unis.

Ce robot peut scanner la carte de fidélité d’un client et lui afficher des offres pertinentes. Le logiciel de l’entreprise collecte ensuite des données pour résoudre les problèmes d’un centre commercial, telles que le temps passé par un client dans les magasins. De plus, le robot dirige les clients dans le magasin.

Le but ultime des produits d’intelligence artificielle tels que le robot précédemment cité est de fournir les données les plus pertinentes pour aider les clients et les commerçants. Pour les commerçants, il s’agit de données sur la manière de vente des produits afin d’augmenter la rentabilité et l’efficacité.

Pour un magasins sans caisse et sans caissier

Amazon est un acteur de premier plan dans la tendance croissante des magasins de détail sans caissier et envisage d’ouvrir 3 000 nouveaux magasins d’épicerie sans caisse d’ici 2021. Les clients peuvent récupérer les articles qu’ils recherchent et quitter les magasins sans se rendre à la caisse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici