Lancé le 24 avril 2012, Google Pingouin a récemment bénéficié d’une mise à jour. Il s’agit d’un nouvel effort pour récompenser les sites Internet de haute qualité et de diminuer la présence des sites s’étant livrés à des manipulations de liens et à des bourrages de mots-clés sur les pages de résultats des moteurs de recherche.

Entre 2012 et 2016, le filtre de Google a fait l’objet de près de 10 mises à jour documentées. Il a ainsi évolué au fil du temps et influencé la compréhension par la communauté SEO des pratiques problématiques que Pingouin cherchait à traiter. Depuis le début de l’année 2017, Google Pingouin fait partie de l’algorithme de base de Google.

Les pratiques ciblées par Google Pingouin

Depuis son lancement, Pingouin cible deux pratiques précises.

Les systèmes de liens

Il s’agit ici du développement, de l’acquisition ou de l’achat de liens retour à partir de sites Internet de faible qualité ou sans rapport, créant ainsi une image artificielle de pertinence et de popularité dans l’objectif de manipuler Google pour qu’il accorde des classements élevés.

Un restaurant de Londres pourrait par exemple remplir des forums Internet de commentaires en se présentant comme le “meilleur restaurant de Londres”, gonflant faussement son degré de pertinence avec ce type de netlinking contre-nature.

Le même restaurant pourrait également payer afin que des backlinks qui indiquent “meilleur restaurant de Londres” figurent dans une revue tierce non liée au sujet (contenu portant par exemple sur un cabinet dentaire).

Le remplissage de mots-clés

On entend ici le remplissage d’une page Internet avec plusieurs mots-clés ou des répétitions de mots-clés dans l’objectif de manipuler le classement par l’apparence de pertinence de phrases de recherche précises.

Une répétition forcée de mots-clés sur une page spécifique pourrait par exemple ressembler à ceci : “KKK plombier à Lyon, BE est le plombier de Lyon auquel les habitants de Lyon font confiance lorsqu’ils recherchent un plombier à Lyon pour les aider rapidement dans leurs soucis de plomberie à Lyon”.

Ou alors, le plombier potentiel de Lyon pourrait insérer plusieurs noms de communes sur l’une des pages web de son site, comme : “Nous desservons Lyon, Albigny-sur-Saône, Cailloux-sur-Fontaines, Dardilly, Feyzin, Genay, Irigny, Jonage, La Mulatière, Montanay, Neuville-sur-Saône, Oullins, Poleymieux-au-Mont-d’Or, Quincieux, Rillieux-la-Pape, Solaize, Tassin-la-Demi-Lune et Vaulx-en-Velin.

Comment savoir si vous avez été frappé par Google Pingouin ?

Tout d’abord, il est primordial de différencier Google Pingouin d’une sanction manuelle pour un lien non naturel. En bref, Pingouin est un filtre qui s’applique à tous les sites Internet, alors qu’une pénalité manuelle s’adresse à un seul site Internet que Google a identifié comme étant du spamming.

Ces pénalités manuelles résultent souvent du fait qu’un site Internet spécifique a été signalé par des utilisateurs comme étant un spam, et il est aussi spéculé que Google puisse surveiller manuellement certains secteurs plus que d’autres.

Si après avoir analysé votre site, vous constatez une baisse de trafic ou de classement à une date liée à une mise à jour de Pingouin, alors vous avez peut-être été affecté par ce filtre.

Assurez-vous d’avoir exclu les fluctuations de trafic attendues en raison de phénomènes comme la saisonnalité et évaluez soigneusement si vos pratiques de création de liens ou d’optimisation des mots-clés peuvent être vues par Google comme du spam.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici